Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Articles avec #se deplacer catégorie

Publié le par martins carole
Publié dans : #senegal oriental, #se deplacer
Le Sénégal Oriental

La route,

Nous sommes partis pour une semaine direction le parc du Niokolo koba, le pays Bedik et le pays Bassari. Nous avons parcouru plus de 1 700 km, d'une route tantôt belle, tantôt avec tellement de trous qu'elle était presque impraticable, de piste de sable, de latérite, et quelque tronçons de véritable pistes de rocher et gros cailloux à passer.

Le Sénégal Oriental

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est la route qui est la plus dangereuse, et nécessite une attention de tous les instants.

Petits florilèges de ce que nous avons rencontré.

Le Sénégal OrientalLe Sénégal Oriental
Le Sénégal OrientalLe Sénégal Oriental
les transports en communles transports en commun
les transports en communles transports en commun

les transports en commun

transport d'animaux

transport d'animaux

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #Dakar la ville, #se deplacer
Circulation et code de la route

A certaines heures, c'est pire qu'à d'autre. Mais à part le dimanche, c'est une épreuve de circuler dans cette ville !

Outre le faîte du nombre de véhicule qui circule, c'est la conduite des sénégalais qui pose problème.

Le soir pour désencombrer la route, il y a des flics pour faire la circulation, et c'est folklorique. Le sifflet greffé à la bouche certain entame une danse à travers laquelle nous devons comprendre qui doit avancer ou attendre son tour pour passer.

Je mets en suivant une explication véridique que l'on retrouve de blog en blog mais tellement vrai.

C'est du vécu !!!!!!!!

Circulation et code de la route

NOUVEAU CODE DE LA ROUTE

EN VILLE

A. Chaussée et trottoirs

1. La chaussée est réservée aux véhicules motorisés, aux charrettes, aux troupeaux de vaches, aux moutons, aux vendeurs ambulants.

2. Les trottoirs sont réservés aux vendeuses de mangues et d'arachide, aux préparateurs de café touba, aux réparateurs de voitures (et, consécutivement, aux carcasses des dites voitures), au séchage des briques, au stockage des marchandises diverses. Les véhicules peuvent cependant l'emprunter au cas où la chaussée est encombrée.

3. La rue n'est pas qu'un espace de circulation (ou d'embouteillage) : c'est aussi un marché. Selon la saison et l'arrivage des navires porte-conteneurs, vous y trouverez des guirlandes (Noël), des mouchoirs (prononcer "moussoirs"), des protège-volants et des enjoliveurs (toute l'année), des portraits de Serigne Touba (Magal), des cartes téléphoniques (toute l'année), des dattes (Ramadan), la dernière cassette de Youssou Ndour (une fois par an), des moutons (Tabaski), etc. N'hésitez pas à négocier longuement le prix, celui qui attend derrière vous aurait fait pareil.

B. Priorités

1. Le car rapide a TOUJOURS la priorité

2. En l'absence de car rapide (rare), c'est le taxi qui a priorité.

3. Le piéton n'a JAMAIS la priorité.

4. En cas d'absence de piéton (rare), c'est le deux roues qui n'a pas la priorité.

5. En cas d'absence de car rapide, de taxi, de piéton et de deux roues, c'est le véhicule le plus gros qui a la priorité.

C. Distances de sécurité

1. Ne pas rouler trop près derrière un car rapide au risque de recevoir l'apprenti sur le capot en cas de rupture du train arrière.

2. Ne pas rouler trop près d'un taxi au risque d'emboutir son pare-choc, marqué de "Sant Serigne Touba " ou "A ma mère Anta Ndoye ", en cas de freinage brutal consécutif au "PSST" d'un client.

3. Laisser une distance minimale de 2m50 lorsqu'on double une charrette pour éviter d'exploser la tête du cheval s'il regarde brutalement à gauche.

D. Sens de la marche, intersections

1. Le sens de la marche se fait préférentiellement vers l'avant, mais vous pouvez remonter la bretelle de l'autoroute en marche arrière si vous vous êtes trompé de direction

2. Un feu vert ne signifie pas que vous avez la priorité, il est là à titre indicatif ; regarder à gauche et à droite avant de traverser le carrefour. De toute façon, un feu fonctionnel est un phénomène extrêmement rare.

3. Pour tourner à gauche à un carrefour, emprunter la voie de gauche le plus tôt possible pour raccourcir le trajet et empêcher celui qui vient en face de vous ralentir.

4. D'une manière générale, le côté gauche de la chaussée est toujours en meilleur état que le côté droit. L'emprunter en priorité.

6. Ne pas tenir compte de l'article D4 en cas d'embouteillage : doubler la file de véhicule par la droite, sur le trottoir de préférence, en tenant compte de l'article A2.

5. Les panneaux "Stop", "Cédez le passage" n'ont de sens que si vous avez un petit véhicule. Se référer à l'article B5.

6. Aux intersections embouteillées, s'engager le plus loin possible, par la droite ou par la gauche, pour bloquer le carrefour le plus tôt possible.

E. Signalisation lumineuse et sonore des véhicules

1. Statistiquement, une voiture qui met son clignotant à gauche tourne à 75 % à droite, à 5 % à gauche et va tout droit à 20 % (source : Direction des transports terrestres)

2. Il est indispensable de klaxonner dès qu'un autre véhicule est engagé, veut s'engager ou ne s'engage pas sur la même voie que vous.

3. Il est indispensable de klaxonner la voiture qui est arrêté devant vous au feu rouge AVANT que le feu ne passe au vert.

4. La nuit, rouler en plein phare pour montrer votre détermination au véhicule qui vient en face.

5. Les charrettes n'ont aucune obligation d'avoir une signalisation lumineuse la nuit.

F. Stationnement

1. Le stationnement est libre. Il se fait préférentiellement là où on veut et quand on veut.

2. En cas de panne ou de crevaison, ne pas déplacer la voiture, mais réparer sur place, surtout si on est au milieu d'un carrefour.

EN DEHORS DE LA VILLE

En dehors des agglomérations, les mêmes règles s'appliquent à quelques nuances près.

1. Le camion a TOUJOURS la priorité.

2. En l'absence de camion, c'est le taxi-brousse qui a priorité.

3. En l'absence de camion et de taxi-brousse, les animaux errants ont la priorité.

4. Statistiquement, les ânes restent immobiles au milieu de la chaussée, les chèvres conservent leur direction et vitesse initiales, les moutons et les poules obéissent à la théorie du chaos (trajectoire erratique non prédictible). Source : Direction de l'élevage.

5. L'article D4 (roulez sur la voie de gauche) s'applique en toutes circonstances, surtout au sommet des cotes.

5. Une branche posée au milieu de la route annonce un camion de charbon de bois qui a renversé sa cargaison 500 m plus loin. Ralentir

6. Un parpaing sur le côté de la route annonce une crevasse consécutive à un glissement de terrain dû aux fortes pluies de l'hivernage 2002. Ne pas le déplacer, la direction de la voirie a programmé la réfection de la chaussée (source : Direction de la planification)

7. Dans les villages, les ralentisseurs sont faits pour être évités : les contourner par la droite ou par la gauche en perdant le moins de vitesse possible.

Just for fun !

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #Dakar la ville, #se deplacer

Article trouvé sur seneweb.

---

Accident de la circulation : Une voiture transportant des talibés niassènes se renverse et fait 21 blessés dont 8 graves -

Le pire a été évité de près ce mercredi sur la route de Tambacounda. Une voiture qui transportait des talibés du Dahira niassène de Tambacounda s’est renversée, faisant vingt et un (21) blessés dont huit (8) dans un état critique.

Les victimes ont tous été évacués l’hôpital régional de Tambacounda, selon la RFM qui a donné l'information dans son journal de midi. Une fois de plus, les chauffeurs doivent respecter le code de la route pour éviter de faire des victimes. Il faut noter que cette route est trop meurtrière.

Ferloo

Accident

Et voilà, on se demande comment une seule voiture qui se renverse peut faire autant de blessés, mais après ce que j'ai vu sur les routes lors du Magal de Touba cela ne m'étonne pas !

J'ai vu des gens assis au-dessus de la cabine d'un camion, j'ai frémi rien qu'a l'idée d'un coup de frein.

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #se deplacer, #Dakar la ville
Se déplacer à Dakar

Pour se déplacer à Dakar, il existe plusieurs solutions : à pieds, dans ta voiture ou celle de ton voisin, ou les transports en commun et bien sur les taxis.

Le seul que je n'ai pas testé est le transport en commun !

Hier, ayant rendez vous avec le médecin scolaire pour la dispense de sport de ma fille, j'ai du prendre le taxi, vu que le médecin n'était libre que le matin à 9h30, l'Homme au travaille, et je ne conduis pas ici.

Je m'étais renseigné sur le prix pratiqué pour aller du plateau à Mermoz, car les taxi n'ont pas de compteur, la négociation se fait avant de monter et tu donne le prix de la course en montant dans la voiture.

J'ai eu de la chance avec le premier taxi, il était en bon état, pas trop cabossé, les portes fermaient, le pare brise en un seul morceau et non étoilé. Mon chauffeur était même prudent, et pas trop acharné sur son klaxon. Prix de la course 2 500 cfa et je suis arrivée à l'heure, en un seul morceau, sans même avoir peur.

Après mon rendez vous direction les mamelles chez une copine à bord d'un autre taxi : cabossé, fermeture de la porte passager aléatoire, et joli pare brise tellement étoilé que je me demande ce qu'il voyait à travers. Mais j'arrive sans encombre.

Fin d'après midi retour à la maison à bord d'un troisième taxi, état ? entre les deux premiers et un chauffeur fan du point mort !

Puis il y a les transports en commun, Les bus Tata, ils sont blancs et d'autres mini bus très colorés.

Parfois leur état peut faire peur, le prix de transport 100 cfa pas cher du tout, mais ils sont souvent surchargés à l'intérieur et sur les marches pieds ( c'est pas forcément la plus mauvaise place )

celui là est en bon état

celui là est en bon état

dehors ils sont à l'air

dehors ils sont à l'air

Se déplacer à Dakar

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #se deplacer
Étonnant !

Samedi, après une grasse matinée bien méritée, et le cours de math de ma fille, nous décidons de visiter le club hippique du parc de Hann, j'ai nommé le poney club.

Pour arriver jusqu’à ce parc nous devons longer une espèce de zone portuaire où embarquent toutes sortes de marchandises dont le sel.

Ce qui veut dire que sur cette route règne un gros trafic de camion.

Soudain devant nous sur la route ( au milieu de la route) un pneu avec dessus un triangle, bizarre me dis-je, pourquoi mettre un triangle sur le pneu au lieu de l'enlever ?

Nous étions sur une 2x2 voies avec au milieu un muret de un mètre de haut, après avoir parcouru environ 800 m le mystère du pneu est levé : un camion en panne bloque les 2 voies, juste avant un rond point. Impossible de passer ni à droite ni à gauche.

Le taxi qui nous précède fait demi tour, la voiture juste devant nous enclenche sa marche arrière, nous faisons de même, et reculons ainsi jusqu'au pneu qui marque aussi

la possibilité de passer sur l'autre coté de la route.

Donc nous voici à contre sens sur une 2x2 voies: en face personne ne s'en émeu,

surréaliste !

Au retour c'est au milieu d'un rond point qu'un camion était stoppé nous obligeant à prendre le rond point à l'envers.

Tout ça n'engendre aucun bouchon, aucun problème : on contourne comme on peut le véhicule en panne et on continue sa route.

Pour la fluidité du trafic nous avons encore des choses à apprendre des africains !

route bloquée

route bloquée

le camion accidenté

le camion accidenté

On répare là où on tombe en panne

On répare là où on tombe en panne

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog