Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Articles avec #maison catégorie

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison
Pèle mêle

Pourquoi ce titre ?

Depuis que je travaille pour quelques mois, j'avoue ne plus avoir beaucoup de temps à consacrer au blog, et aussi peu de temps pour découvrir d'autre coin de Dakar, pour le reste du pays, cela demandera une organisation et quelques jours de congés.

Alors un petit résumé de ce que j'ai fais pendant 3 semaines.

Mais depuis mon retour de France, je souffre du dos, vertèbres déplacées. Je vais voir un étiopathe qui m'a gentiment annoncé que ma remise sur pied sera un peu longue.

Donc avant mon rendez-vous de ce soir, j'ai pris un jour de repos espérant qu'étant bien détendue, il sera plus facile de me tordre comme une serpillière et de remettre tout ça en place.

Mais depuis mon retour, nous sommes retournés au lac rose, toujours au Traza. Le lac a beaucoup moins d'eau de l'année dernière à la même période.

Pèle mêle

Le signe d'un manque d'eau, ce qui pose problème pour les prochaines récoltes. J' ai entendu aussi un soucis pour les moutons de la Tabaski (début octobre), ils seront peu nombreux et chers !

​Je crois avoir compris que c'était la fête la plus importante de l'année pour les sénégalais.

​Il existe même une avance Tabaski sur les salaires pour faire face à tous les frais que cela engendre : le mouton, habiller de neuf toute la famille et la rentrée scolaire qui a lieu après la fête.

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison, #Dakar la ville
Pluie et vent

J'avais déjà vu des orages sur Dakar, des fortes pluies aussi, mais ce soir là ........

Fin de journée j'étais assise sur mon canapé en train de faire des sudoku, quand soudain la pièce s'obscurci. Je me lève et regarde par la fenêtre, les rares personnes encore dans l'ambassade courent se mettre à l'abri : c'est sur il va pleuvoir.

Mais tout à coup un vent violent se lève, les choses volent, les bâches menacent de s'envoler , les protections en espèces d'inox ne résistent pas et se tordent. Sur mon balcon les chaises volent, une plante énorme et son pot se fracassent sur le sol. Puis la pluie, forte, rendue encore plus cinglante par le vent.

L'eau rentre dans l'appartement sous les fenêtres. Le thermomètre baisse un peu : il fait 26°, on aurait envie d'ouvrir.

Mais rien de bien grave chez nous. Les voisins ont eu moins de chance un store banne c'est tordu sous le vent et la pluie combinés. Pour réparer tout le monde a fini trempés.

Aujourd'hui ciel laiteux et chaleur, à quand la prochaine pluie ?

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison

Me voici de retour au Sénégal après 7 semaines en France.

Pas de chance été pourri, du monde partout (il faut dire que mon port d'attache en France c'est les Pyrénées Orientales) des touristes, des touristes venus profiter du climat clément du sud de la France.

Mais j'avoue de pas être allée me baigner une seule fois dans la méditerranée : eau trop froide pour moi.

Le voyage en avion : ça reste un petit soucis pour moi, d'abord le bus volant puis le Paris Dakar en A330, je flipe toujours !

Mais avion presque vide, du coup passage en douane rapide et bagages vite là, un record pour sortir de l'aéroport.

Mais dés la sortie, sollicitation pour un taxi, normal, des petits malins attendent sur le parking pour t'arracher les bagages et les ranger dans le coffre contre monnaies sonnantes et trébuchantes, pas soucis ils prennent aussi des euros.

une vue de la foule de touristes venus assister au feu d'artifice du 15 Août à St Cyprien une vue de la foule de touristes venus assister au feu d'artifice du 15 Août à St Cyprien

une vue de la foule de touristes venus assister au feu d'artifice du 15 Août à St Cyprien

Charmants ces Sénégalais :

Bien sur j'ai repris mes petits habitudes, et ce matin je suis partie promener mon chien et j'ai revu tout ceux que je croisait avant mon départ.

Ils m'ont tous dit que je leur avait manqué, demandés comment j'allais, et la famille, rien que de très normal, mais aussi que j'étais en forme que j'avais bien profité de mes vacances parce que j'avais pris du poids. Charmant vous disais-je !!

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison, #Dakar la ville

Cela se précise, les valises sont descendues des armoires, prêtes à être remplies.

Ma liste de cadeaux est pratiquement finie.

La caisse du chien est nettoyée, son rendez-vous pris (pour le certificat de bonne santé).

Bref tout cela s'arrange plutôt bien. Pas encore de stress.

Ce matin, j'ai emmené le chien pour sa promenade matinale, sur la corniche. La lumière était particulière, celle qui annonce la pluie. Le ciel gris, l'eau émeraude. Un enchantement pour les yeux, c'est tellement rare cette luminosité.

Départ J - 3Départ J - 3

Puis j'ai rencontré des pécheurs, sur ma petite plage, ils avaient des casiers, et des drôles de bestioles à l'intérieur.

Je m'approche, et je leur demande quel sont ces étranges créatures. Ça ne ressemble pas à des langoustes, ni à des crabes. C'est des cigales de mer !!

Puis la pluie est arrivée, petite pluie, tiède, la première à Dakar depuis des mois. Le début d'une saison des pluies que tout le monde espère abondante.

Départ J - 3Départ J - 3
Départ J - 3Départ J - 3

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison
Le temps des Fambloyants

La roue tourne, les saisons reviennent toujours, enfin Les saisons, il ne faut rien exagérer ici il n'y a que deux saisons : l'hivernage, et la saison sèche.

L'hivernage (pour les néophytes) c'est la saison des pluies de juillet à octobre, il fait chaud, très chaud : en faîte cela ressemble plus à une étuve géante. Quoique que tu fasses tu transpires, même lever un bras te rends moite de sueur.

Nous sommes fin juin et la chaleur est là, mais pas encore une goute de tombée.

Dans l'appartement les ventilateur tournent en permanence et bien sur en bons toubabs nous mettons la clim pour dormir.

Dans les rues de Dakar, je rase les murs à la recherche d'ombre, j'essaie de sortir le plus tard possible dans l'après-midi, bref je m'organise pour ne pas trop attaquer mon capital soleil.

J'entends déjà les réflexions à mon arrivée en vacances en France : quoi tu vis en Afrique et tu n'es presque pas bronzée !!

Et ben oui, avec des indices UV de 12 extrême, je ne me protège plus du soleil, je l'évite le plus possible.

Le temps des Fambloyants

Et oui, bientôt les vacances.

Qui dit vacances d'été dit retour en France pour revoir non pas sa Normandie, mais la catalogne.

Mon problème se situe entre ses deux endroits, n'ayant pas encore trouvé le moyen de me téléporter, il va falloir prendre l'avion. Et je ne suis pas vraiment pas fan de l'avion.

Je ne sais pas si vous avez remarqué la même chose que moi, dans la salle d'embarquement il y a toujours des petits malins pour raconter à très haute voix, les problèmes qu'ils ont rencontrer lors de précédents voyages.

Sans oublier ceux qui, une fois installé sur leurs sièges, détail par le menu ce qui va vous arriver en cas de crash, à l'avant, sur les ailes ou à l'arrière. Ils trouvent le moyen de me faire perdre le peu de courage qui me restait. Là j'ai très envie de me lever et de les étriper sur place pour qu'ils se taisent.

Le voyage Dakar Paris est aussi éprouvant à cause des horaires, il décolle vers minuit et vole environ 5h30, avec le décalage de 2h avec la France, on arrive vers 7h15.

Et je n'arrive pas à dormir dans l'avion !!

J'ai bien essayé de trouver un avion qui partirai le matin de Dakar, et ben non ça n'existe pas !

Il faut donc se résigner.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog