Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Publié le par martins carole
Publié dans : #Dakar la ville

Le long de la petite corniche de Dakar, nous avons découvert un petit havre de paix.

Quand le bruit des travaux devient un peu trop pénible, nous nous échappons et allons boire un coca au club des corses.

Petit endroit tranquille qui donne sur la mer, les tarifs des boissons sont ultra raisonnable !

Il parait que l'on peut y manger, et profiter de la piscine, le billet d'entrée étant aussi très raisonnable.

Ou simplement venir se dorer sur les transats et patauger dans la piscine.

Le club CorseLe club Corse

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #petite côte, #sortie
Un week end à Saly

Pour le weekend de Pentecôte pas question de rester à Dakar. D'autant qu' ayant décroché un petit contrat de travail d'un mois (le mois de juin), j'avais envie d'un peu d'évasion.

Nous avons trouvé une maison en location, une des rare qui se loue à la nuitée. Pour des raisons mystérieuses les propriétaires préfèrent louer à la semaine.

La maison prévue pour 8 personnes possède 4 chambres avec chacune sa salle de bain, et une piscine privée.

Un week end à Saly

Départ le samedi matin, un peu tard et nous avons eu de la circulation dés la sortie de l'autoroute, toujours ces camions, les cars rapides et la traversé des villages qui sont toujours un peu compliquée.

Mais petit bonheur, nous sommes arrivés pour nous mettre les pieds sous la table, un poulet yassa nous avait été concoctée par Sierra l'employée de maison mise à notre disposition. Nous nous sommes régalés.

Puis visite du jardin, manguiers chargés de fruits, bananiers, et arbre à noix de cajou.

Un petit paradis !

Un week end à Saly

Nous avons passé un vrai moment de détente, pas de bruit, une bonne literie.

Nous ne sommes même pas sortis visiter le station, seul le casino pour les courses à eu droit à notre visite.

Ce qui m'a permis en très peu de temps de me faire aborder par les banabanas nombreux qui hantent Saly. Le manque de touriste se ressent dans l'économie de la station.

Nos activités du weekend : repos, piscine, et barbecue.

Un week end à SalyUn week end à Saly
Un week end à Saly
Un week end à SalyUn week end à SalyUn week end à Saly

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #vie politique
Fistule, excision, scolarité... Coup de chapeau à Tostan

La fistule obstréticale est une horreur inconnue chez nous en occident. A la suite de rapports sexuels entre un adulte et une fille trop jeune ou lors d'un accouchement qui se passe mal, la paroi entre le vagin et le rectum se déchire. Imaginez le calvaire d'une fille de 13 ans qui défèque par le vagin sans rien pouvoir contrôler. Ces malheureuses qui puent atrocement sont mises au ban de la société alors qu'elles ne sont que des victimes. Victimes des mariages précoces, de viols, ou d'accouchement "à la maison" sans la sécurité d'une césarienne salvatrice. Hier, c'était la Journée internationale contre la fistule.

Ce drame silencieux a été pris en charge par des associations comme Tostan dont il faut saluer les actions comme la prise en charge de la chirurgie réparatrice des fistules ou l'information permanente qu'elle pratique auprès des femmes dans tout le Sénégal. Cette association lutte aussi contre l'excision, pour le maintien des filles à l'école, et bien sûr, contre les mariages précoces et forcés. Un grand coup de chapeau.

------

Région de Kolda : les communautés se mobilisent contre les fistules

Kolda, 23 mai (APS) -

Les communautés de l’arrondissement de Ndorna, dans le département de Médina Yéro Foulah (Kolda), ont sonné la mobilisation, vendredi, pour l’élimination totale des fistules dans cette partie méridionale du Sénégal.

Elles étaient accompagnées par des organisations dont Tostan, AMREF, Handicap International et l’UNFPA, à l'occasion de la célébration de la journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale, un fléau en cours dans la région de Kolda.

L’initiative de lutter contre la fistule obstétricale est mise en œuvre par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale, le ministère de la Femme, de la famille et de l’Enfance et des services des centres hospitaliers de Dakar, à dont l’Hôpital général de Grand-Yoff et l’Hôpital Aristide Le Dantec, etc.

Grâce à ce partenariat, plus 600 femmes de la région de Kolda ont été traitées et ont pu retrouver une nouvelle vie, à la faveur d'une opération de chirurgie réparatrice, a-t-on appris sur place.

Pour s’attaquer à la violation des droits humains que représente la fistule obstétricale chez la femme, rappelle-t-on l’UNFPA et ses partenaires avaient lancé en 2003 la campagne mondiale pour éliminer les fistules.

En 10 ans, des grands progrès ont été accomplis, quelque 47.000 femmes et filles ont subi une opération chirurgicale réparatrice.

Lors de la cérémonie, les responsables d'ONG, les élus locaux et le personnel soignant ont tous plaidé en faveur de l’éradication des pratiques néfastes, l’excision, les mariages précoces ou forcés et les accouchements à domicile, considérées comme facteurs favorisant la survenue des fistules.

Le sous-préfet de Ndorma, Mamadou Mamoudou Ba, a invité les populations de la zone à œuvrer pour l’élimination des fistules dans la région en général et en particulier dans le département de Médina Yéro Foulah, zone frontalière avec la Gambie.

MG/SA

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #vie politique
la route au sénégal
Accidents de la route au Sénégal :

Plus de 2400 décès entre 2012 et 2013 :


De 2002 à 2011, le Sénégal a enregistré 22 000 accidents avec des morts et des blessés graves. En 2012, 4 876 cas d’accident dont 2 000 décès et des blessés ont été répertoriés. En 2013, 15 350 accidents sont notés pour plus de 400 décès et des blessés graves. Bref, 41 926 cas d’accident ont été relevés entre 2002 et 2013, dont 2 400 morts en deux ans (2012 –2013). C’est le principal enseignement du rapport établi par l’Association nationale des personnes accidentées vivant avec un handicap (Anpavh).

la route au sénégal

Les cas d’accident au Sénégal prennent des proportions très inquiétantes. Ils semblent plus indisposer l’Association nationale des personnes accidentées vivant avec un handicap (Anpavh), qui a concocté un rapport dont la teneur fait froid dans le dos. Ousmane Ndoye, président de ladite association, demeure catégorique sur la fiabilité des chiffres couchés dans un rapport «bien documenté». Un document bien détaillé avec des adresses et contacts téléphoniques de toutes les victimes d’accident, surtout durant la période comprise entre 2011 et 2013. Morceaux choisis du rapport : «De 2002 à 2011, nous avons constaté 22 000 accidents avec des morts et des blessés graves. En 2012, nous avons enregistré 4 876 accidents dont 2 000 décès et le reste des blessés. En 2013, 15 350 accidents sont notés pour plus de 400 décès et des blessés graves.» Bref, 41 926 cas ont été répertoriés entre 2002 et 2013 dont 2 400 morts en deux ans (2012-2013).

la route au sénégal

Ces statistiques mobilisent l’association qui multiplie, durant ces deux dernières années, plaidoyers et sensibilisation à l’endroit des populations. Plusieurs spots publicitaires ont été réalisés, impliquant des célébrités du pays pour donner un cachet populaire aux images qui devront incessamment passer sur les écrans de télévision du pays. L’acuité de la situation interpelle tous les acteurs, notamment les chauffeurs qui sont en train de faire un travail de sape grâce à l’Association, pour réduire les accidents de la route au Sénégal. Car malgré les campagnes de sensibilisation déroulées par les autorités étatiques, le problème demeure sans solution.
Quelque part, l’Anpavh trouve que c’est parce qu’elle n’est pas impliquée dans les actions de plaidoyer que les choses restent en l’état. Raison pour laquelle elle promeut la mise sur pied d’une fédération qui intègre aussi bien la dimension prévention que celle post-accident.
Lequotidien

la route au sénégal

Il ne faut pas oublier que le Sénégal possède encore beaucoup de route non goudronnées, de piste, peu de voitures surtout des transports en commun et un respect du code de la route très relatif.

Si on prend le ratio population/nombre de voitures/ morts sur la route c'est vraiment un fléau, surtout qu'ici tout est : à la grâce de dieu (inch' Allah ).

Le fatalisme dont fait preuve les sénégalais me fait bondir. Ils ne font pas grand chose pour que ça change.

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #vie politique
Jour d'élection

Aujourd'hui, dimanche 25 mai, fête des mères et élections européennes organisées à l'ambassade.

Franchement je pensais qu'il n'y aurait pas grand monde, vu le record d'abstention annoncées en Europe.

Visiblement je me trompais, j'ai eu la surprise en ouvrant mes volets de voir beaucoup de monde qui faisait la queue pour aller voter.

Jour d'élection

En ce dimanche, je souhaite aussi une bonne fête à toutes les mamans.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog