Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Publié le par martins carole
Photo

Nous avions besoin de photos pour des dossiers à faire parvenir à l'administration sénégalaise. Renseignement pris pas besoin de photos comme en France avec le fond comme ci et le visage comme ça.

Non loin de l'appartement j'avais déjà remarqué une petite boutique qui propose : plastification de document, photocopie, clé minute et photos minute aussi.

Nous y allons nous devions obtenir 7 photos chacun.

La boutique est vraiment petite, nous ne pouvons entrer qu'un seul à la fois.

C'est mon tour : j'entre : la pièce étroite, pas plus large qu'un mètre, je cherche une chaise, rien. Une jeune femme me demande si c'est bien des photos que je veux. Puis elle tend le bras et ferme un rideau (plutôt crasseux) juste derrière moi. Donc ici on reste debout. Elle attrape un tout petit appareil numérique et commence à me mitrailler, 4 clichés, bien sur ne me les montre pas et me dit d'attendre dehors.

Et là l'attente commence, au bout d'un certain temps une première série nous est donnée.

Les photos sont minuscules et découpées aux ciseaux. Puis il faut imprimer la deuxième série etc ...

Bref photos minute une bonne demi- heure d'attente, ici c'est Sénégal

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #petite côte
Fadiouth : l'île aux coquillages

Continuons notre voyage encore plus au sud, jusqu'à l'entrée du Siné-Saloum, delta formé par les 2 Fleuves qui méritera quelques visites: entre terre et mer cette région est unique au Sénégal.

Ce jour nous avons décidé de faire un tour sur l'île aux coquillages, village natal d'Hélène (Notre Fatou).

Croix et coquillages rythment les visions au fur et à mesure de notre avancé dans ce minuscule village construit sur un amas de coques et de coquilles d'huîtres.

Au centre du village trône l'Église, L'Île est catholique à 90% pour seulement 10% de musulmans.

Une passerelle en bois relie l'île au continent, pas de voiture sur l'île seulement les Chevaux et bien sûr des cochons, Beaucoup de cochons.

Le paysage est superbe et tres reposant, dans Le village on trouve bien sur des boutiques de souvenirs, de l'art Africain et nous sommes sans cesse sollicité pour visiter les échoppes et ouvrir Notre porte monnaie.

les fameux cochonsles fameux cochons

les fameux cochons

Fadiouth : l'île aux coquillages
Fadiouth : l'île aux coquillages
paysage enchanteur
paysage enchanteur
paysage enchanteur

paysage enchanteur

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #petite côte
Pointe sarène

Donc nous étions à Warang, tout petit village une rue principale quelques maisons le long de l'océan, les plages : bof.

Il y a un gros problème sur la petite côte, du coté de Saly : les plages disparaissent avalées par la mer qui monte inexorablement. Les hôtels font bien des efforts pour garder un peu de sable pour leurs clients, mais comme dans beaucoup d'endroit il faut une vraie politique et des moyens pour que ça marche, et ici on est au Sénégal !

Plus au sud il y a encore de belles plages, peu exploitées, mais cela ne va pas durer.

Nous sommes allés voir cette merveille à pointe Sarène : une grande plage plantée de cocotiers, bercée par les alizés, presque personne, pas de toubab rien que des Sénégalais qui s’apprêtaient à faire la fête en musique.

la plage, les cocotiers !
la plage, les cocotiers !

la plage, les cocotiers !

cocotiers et noix de coco
cocotiers et noix de coco

cocotiers et noix de coco

le chien cherchait l'ombre !

le chien cherchait l'ombre !

un puits sur la plage

un puits sur la plage

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #petite côte
Warang : chambre d'hôte

Comme nous avions décidé de passer 2 jours sur la petite côte, nous voilà à la recherche d'un toit pour la nuit du samedi.

Le plus près possible de la distillerie, et presque en face il existe une petite maison d'hôte qui répond au nom de : Douceur d'Afrique.

Le site internet est sympa, au téléphone tout à l'air correct et ils acceptent les chiens.

Le prix aussi est très intéressant.

Bon on réserve une chambre pour trois, Coline ne voulant pas être seule la nuit.

Le jardin est beau, bien arboré et fleuri.

La chambre assez grande, deux lits de 140 y trouvent la place, ainsi qu'un bureau et une penderie, par contre la climatisation est plus que poussive et la literie franchement à revoir. Quand aux moustiquaires : soit tu meurs étouffé dessous ou tu te fais dévorer par les moustiques, surtout que nous n'avions pas pris la bombe anti bestioles restée bien tranquillement à l'appartement, bref c'est un choix !

Le propriétaire du lieu est très sympathique, il fait table d'hôte le soir et petit dej , nous avons bien mangé, les plats étaient bons à base de poissons, jusqu'au dessert purée de mangues et banane flambée dans sa peau ( un régal).

Pour finir l'eau de la piscine était à température idéale !

A Warang nous avons aussi mangé 2 fois dans un petit resto juste à côté, je dois dire que c'était bon, si nous y sommes retournés c'est que nous avions bien mangé le cadre nous a plu, et le propriétaire nourri les oiseaux, ce qui m'a permis de faire de belles photos.

Mais, car il y a un mais, au retour nous avons tous été malade : intoxication alimentaire.

J'en avais déjà parler dans un post précédent, nous ne savons pas ou nous avons été intoxiqué mais c'est l'un ou l'autre, nous ne sommes allés que là ces deux jours !

douceur d'Afrique :
douceur d'Afrique :

douceur d'Afrique :

le coin manger

le coin manger

Voir les commentaires

Publié le par martins carole
Publié dans : #petite côte

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog