Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Publié le par martins carole
le village d'Iwol
le village d'Iwol

En route vers le pays des Bediks et des Bassaris, peuples minoritaires au Sénégal mais connus pour ses danses d'initiation qui ont lieu au mois d'avril, mais que malheureusement nous ne verrons pas : pas de vacances à ce moment là, nous nous y sommes rendu fin février. La température moyenne étant déjà de 40°, je me suis dit que plus tard dans la saison ce devait être difficile à supporter !!


Suite à la politique d’expansion islamique opéré par le guinéen Alpha Yaya Diallo, ces groupes ethniques se sont enfuit pour échapper au massacre. C’est ainsi que les Badiaranké moins résistants, sont restés en Guinée et se retrouvent dans les localités de Badiar, Koundara. Les Bassari et les Coniagui se retrouvent de part et d’autre de la frontière Sénégalo‐Guinéenne. Quant aux Bédik plus résistants et farouches défenseurs
de leurs traditions et coutumes ancestrales, ils vinrent se réfugier dans les montagnes de Bandafassi. Leur implantation dans cette zone remonte vers la fin du 13ème siècle et le début 14ème siècle. Les deux villages Bédik les plus anciens seraient Etiola et Iwo.

Pas facile d'accès, il faut parcourir les pistes, puis de bonnes jambes pour l'ascension jusqu'au village et découvrir ce peuple.

les Bediks 1ére partieles Bediks 1ére partie
les Bediks 1ére partie

Arrivés au pied de la montagne, il nous faut lever la tête pour pour tenter d'apercevoir notre destination, et là nous avons fait notre première rencontre avec des femmes Bediks.

les Bediks 1ére partieles Bediks 1ére partie
les Bediks 1ére partie
les Bediks 1ére partieles Bediks 1ére partie
les Bediks 1ére partie

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog