Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Publié le par martins carole
Publié dans : #maison
Le thé sénégalais ou Ataya

J'ai découvert ce thé en France d'un ami sénégalais, qui nous a initié à la cérémonie de sa préparation et à la signification de ce moment de partage.

l’Ataya c’est la cérémonie du thé.
C’est un des éléments clé de cette fameuseTéranga
(cette hospitalité si chère au cœur des sénégalais).

L’Ataya est donc avant tout un prétexte pour se réunir et discuter, passer du temps ensemble et palabrer.
C’est aussi le moment pour nouer de nouveau contact, faire des rencontres.
C’est un moment de grande convivialité.

Le thé sénégalais ou Ataya

_ingrédients_
> pour le 1er thé :
• 1 verre rempli aux 2/3 de thé vert de Chine
• 1 verre de sucre semoule
• 4 verre d’eau
> 2ème et 3ème thé :
• 1 verre rempli aux 2/3 de thé vert de Chine
• 1 verre de sucre semoule
• 4 verre d’eau
• 1 poignée de feuilles de menthe

_préparation_
• pour le 1er thé :
> Mettre l’eau & le thé dans une théière en fer émaillé (ou aluminium).
> Faire bouillir (s’assurer de boucher le bec avec une boule de papier journal pour éviter que l’eau ne déborde).
> Dès que l’eau bout fort, baisser le feu, et remuer régulièrement.
> Au bout de 5 minutes, ajouter le sucre.
> Remettre sur le feu 5 minutes.
> Effectuer le premier transvasement – verser du thé dans un verre, reverser dans la théière.
> Après 2 minutes, effectuer l’opération à nouveau, avec un autre verre, rincer le verre avec un peu d’eau & verser dans la théière.
> Recommencer l’opération avec tous les verres (le but du jeu étant d’aérer le thé et de chauffer les verres).
> Servir le thé, en levant la théière assez haut pour avoir de la mousse.
Déguster!

• Lorsque tout le monde a fini de boire, recommencer l’opération pour le 2ème thé
> Remplir les verres d’eau, les verser dans la théière.
> Lorsque l’eau bout (le bec doit être bouché, sinon risques de débordement), baisser le feu, verser le thé dans un grand verre, et enlever 2/3 des feuilles de thé déjà infusées.
> Mettre le thé dans la théière, y reverser le thé du verre.
> Faire bouillir pendant 10 minutes, ajouter le sucre, recommencer les transvasement verre/théière.
> Ajouter la menthe lavée dans la théière, faire chauffer encore 3 à 5 minutes.
> Servir & déguster!

> Lorsque tout le monde a fini de boire, recommencer l’opération pour le 3ème thé qui se prépare comme le 2ème!

Le thé sénégalais ou Ataya

Ce thé à la menthe, véritable cérémonie donc, se boit en trois fois.
La première infusion sera prête au bout d’une bonne demi-heure et sera forte et amère :
elle est réservée traditionnellement aux hommes de la maison.

On a coutume de dire que
le premier (l’Eweul) est « amer comme la mort »,
le deuxième (Niarel) est « doux comme la vie »
et le troisième (Tarhis) est « sucré comme l’amour ».

Le thé sénégalais ou Ataya

Il existe des variantes dans la préparation du thé.

S'il n'y a pas de menthe plusieurs solutions :

prendre du basilic, j'aime beaucoup moins le goût, c'est une herbe à forte personnalité.

J'ai vu aussi remplacer la menthe fraiche par des bonbons à la menthe, le résultat est proche de l'original.

Mais hier soir les gardiens m'ont proposé un verre d'ataya, Surprise il était au gingembre et ça pique !

Bien sur j'ai bu mon verre en entier (heureusement c'était un petit verre), mais j'éviterai la prochaine fois.

Cette boisson est à la fois très forte et très sucrée mais surtout très chaude
et il y a une raison à cela.
Cet Ataya est une décoction qui nous vient des Touaregs du désert.
Le thé à la menthe est en fait, un moyen de lutter contre la chaleur.

Boire chaud quand il fait chaud a en effet deux avantages:
Cela permet d’éviter au corps d’avoir à fournir un effort
pour réchauffer un liquide consommé trop froid par rapport à la température du corps.
Ce qui aurait comme conséquence d’augmenter encore la température de ce corps.
Cela permet également et surtout, de provoquer la transpiration
qui va permettre une évacuation de la chaleur.

Si un jour au Sénégal vous avez trop chaud,
prenez donc un thé à la menthe cela vous apaisera …

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog