Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
catalan au pays de la teranga.over-blog.com

catalan au pays de la teranga.over-blog.com

expat notre vie à Dakar Sénégal, nos visites, et plein de photos, bref une tranche de vie au pays de la téranga

Publié le par martins carole
Publié dans : #vie politique
Fistule, excision, scolarité... Coup de chapeau à Tostan

La fistule obstréticale est une horreur inconnue chez nous en occident. A la suite de rapports sexuels entre un adulte et une fille trop jeune ou lors d'un accouchement qui se passe mal, la paroi entre le vagin et le rectum se déchire. Imaginez le calvaire d'une fille de 13 ans qui défèque par le vagin sans rien pouvoir contrôler. Ces malheureuses qui puent atrocement sont mises au ban de la société alors qu'elles ne sont que des victimes. Victimes des mariages précoces, de viols, ou d'accouchement "à la maison" sans la sécurité d'une césarienne salvatrice. Hier, c'était la Journée internationale contre la fistule.

Ce drame silencieux a été pris en charge par des associations comme Tostan dont il faut saluer les actions comme la prise en charge de la chirurgie réparatrice des fistules ou l'information permanente qu'elle pratique auprès des femmes dans tout le Sénégal. Cette association lutte aussi contre l'excision, pour le maintien des filles à l'école, et bien sûr, contre les mariages précoces et forcés. Un grand coup de chapeau.

------

Région de Kolda : les communautés se mobilisent contre les fistules

Kolda, 23 mai (APS) -

Les communautés de l’arrondissement de Ndorna, dans le département de Médina Yéro Foulah (Kolda), ont sonné la mobilisation, vendredi, pour l’élimination totale des fistules dans cette partie méridionale du Sénégal.

Elles étaient accompagnées par des organisations dont Tostan, AMREF, Handicap International et l’UNFPA, à l'occasion de la célébration de la journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale, un fléau en cours dans la région de Kolda.

L’initiative de lutter contre la fistule obstétricale est mise en œuvre par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale, le ministère de la Femme, de la famille et de l’Enfance et des services des centres hospitaliers de Dakar, à dont l’Hôpital général de Grand-Yoff et l’Hôpital Aristide Le Dantec, etc.

Grâce à ce partenariat, plus 600 femmes de la région de Kolda ont été traitées et ont pu retrouver une nouvelle vie, à la faveur d'une opération de chirurgie réparatrice, a-t-on appris sur place.

Pour s’attaquer à la violation des droits humains que représente la fistule obstétricale chez la femme, rappelle-t-on l’UNFPA et ses partenaires avaient lancé en 2003 la campagne mondiale pour éliminer les fistules.

En 10 ans, des grands progrès ont été accomplis, quelque 47.000 femmes et filles ont subi une opération chirurgicale réparatrice.

Lors de la cérémonie, les responsables d'ONG, les élus locaux et le personnel soignant ont tous plaidé en faveur de l’éradication des pratiques néfastes, l’excision, les mariages précoces ou forcés et les accouchements à domicile, considérées comme facteurs favorisant la survenue des fistules.

Le sous-préfet de Ndorma, Mamadou Mamoudou Ba, a invité les populations de la zone à œuvrer pour l’élimination des fistules dans la région en général et en particulier dans le département de Médina Yéro Foulah, zone frontalière avec la Gambie.

MG/SA

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog